Le projet s'articule autour de trois objectifs :

montage1

1) la création d’une infrastructure touristique à 150 mètres de la célèbre plage El Yaque, offrant à la fois résidence, hôtellerie et activités sportives pour répondre aux exigences du tourisme international.

3) la création d’une unité commerciale internationale et la diffusion des produits auprès des professionnels du tourisme, mais aussi des particuliers, via un site Internet.

2) la création de produits touristiques (hébergement, transports, activités sportives et de loisirs) tout au long de l’année pour un public diversifié par sa nature (sportif professionnel, amateur, couple, famille) et par sa provenance (locale, internationale).

Trois principaux facteurs contribuent à la réussite : la situation géographique du site, l'intégration dans un contexte touristique international, et une étude de marché aux résultats encourageants.

Situation Géographique

Contexte économice

 

mangrove3L’île connaît depuis longtemps un certain succès auprès des européens et des canadiens. Une petite communauté expatriée existe déjà, dont une partie a investi le tourisme. Ainsi la population de l’île est différente de celle du Venezuela continental qui ne connaît que très peu d’immigration. L’île de Margarita s’inscrit davantage dans le contexte «caraïbe», mais bénéficie cependant des orientations politiques choisies en matière de tourisme depuis quelques années.

Contexte touristique

Des facteurs favorables : 

- L’internationalisation de l’aéroport Santiago Marinio. Ainsi il n’est plus nécessaire de passer par l’aéroport continental de Caracas, la capitale.
- Les infrastructures ont été développées et améliorées. Un hôpital avec équipement ultra moderne vient d’être construit.
- Il existe déjà des infrastructures hôtelières, des écoles de surf, des clubs de plongée etc. Cependant la capacité d’accueil d’«El Yaque» est actuellement de 355 lits, alors que la demande est de 1150 lits. 

nathalie simon

 

- Le nombre croissant du passage de bateaux de croisière prédispose aussi à une augmentation de la demande.

 

Le marché

maegarita

 

Un marché existant, loin d’être saturé, peut se développer grâce au contexte économique. De plus, Il faut préciser que si le site a été classé Pôle de Développement Endogène c’est que son potentiel a été préalablement étudié par les économistes du FONCREI (Fond de Crédit Industriel) relayé désormais par Fondo Mixto De Turismo Nueva Esparta.

Le marché est d’autant plus ouvert qu’il est structuré par différents publics, venant à différentes périodes de l’année. Pour un meilleur relais avec les marchés des autres continents, des unités commerciales seront créées. La première, essentielle, est prévue en France pour la fin de l’année 2011.

Dernières réalisations

copie- 2005-2006 : acquisition d’un terrain, conception de l’infrastructure, viabilisation, contacts établis avec des partenaires publics : ministère du tourisme (MINTUR) et privés (notamment pour les activités sportives).

- Août 2007 : enregistrement de la Compagnie Anonyme Commerciale YAQUE-PAU, au registre du commerce Vénézuélien.

- Septembre 2007 à Janvier 2009 : Madame Villasana participe à une formation encadrée par la CCI de Tarbes et l'Institut Régional de Tourisme et d'Hôtellerie. Elle obtient le diplôme "Agent de Voyage" validé le 30 Janvier 2009. (N°d'ordre : 2008/33)

Objectifs 2009 - 2011 :

Construction du domaine El Yaque

Définition d'une stratégie marketing, mise en ligne d'un site Internet, mise en place d'un réseau partenaire international.

****************************

Voir les documents officiels